Echos de tables

Genève – Les nouvelles adresses à retenir

C'est tout nouveau, c'est tout chaud ! Tour d'horizon des nouveaux établissements à Genève.

Tous les mois, TASTY. vous informe des derniers nés de la scène culinaire genevoise. C’est tout nouveau, c’est tout chaud ! Tour d’horizon des nouveaux établissements à retenir.

ByLÙ – Le dernier né de Luigia

Un nouveau concept à 360 ° en lieu et place de l’ancien Capocaccia (de retour en novembre 2020 dans le nouveau centre Confédération), rue de la Rôtisserie. Une ambiance 100% transalpine, lumineuse et explosive, à l’image de l’offre proposée. Du petit-déjeuner jusqu’au dîner, en passant par le traditionnel Aperitivo, ByLÙ régale à toute heure. Pizzas, focaccia, pasta, panino ou encore les célèbres plats signatures de l’enseigne mère, l’éventail est large. À retrouver en livraison et take-away. bylu.ch

© ByLÙ

Gigi Cucina & Bar – Le nouvel italien trendy des Eaux-Vives

Au coeur de la nouvelle Gare des Eaux-Vives, l’établissement était attendu. Un concept hybride à la modernité bienvenue. Une ouverture mi-mars, pour quelques jours malheureusement, qui a fait parler. Pizzas, pasta et cocktails. Une tradition revisitée à l’instar de la Burratina crémeuse de Genève, tomates Camone de Sardaigne, oranges sanguines confites au romarin, herbes fraîches, poivre de Tellicherry. On traverse la Campanie, la Toscane ou encore la Sicile. Et le Dimanche ? Brunch ! gigicucinabar.ch

FRED by Fiskebar

Au coeur du Ritz-Carlton Hôtel de la Paix se niche désormais un bar à cocktails au style boudoir et à l’élégance un brin atypique. Aux côté du Fiskebar, FRED vient ainsi compléter l’offre scandinave et pointue de l’hôtel. Une carte des cocktails élaborée par Flavia Claire avec des propositions innovantes et résolument artistiques, composées à base d’aquavit, la célèbre eau-de-vie scandinave. On s’amuse aisément à contempler oeuvres d’art et objets de collection pour une expérience inédite. fredbyfiskebar.com

© FRED by Fiskebar

Ivy 23 à Carouge

Inauguré en février rue Ancienne, l’établissement propose une cuisine bistronomique. Produits frais, locaux et de saison. Créations inédites et gourmandes signées Vincent Betton, ex-chef du Jiva Hill. Un côté bar, un coté restaurant. On y vient pour se délecter d’un Médaillon de lotte rôti au beurre mousseux ou d’un Mandarin – Gin, Apérol, liqueur de mandarine, liqueur de noisette et citron – dans une ambiance rétro, aux swing des années 30. ivy23.ch

Nice Tapas Bar ou la haute cuisine pour tous

Un nouveau concept mêlant tapas gastronomiques et vins naturels. À la rue des Etuves, l’établissement accueille ses hôtes le midi avec une carte dédiée et le soir sur fond de vins bio et de tapas créatives (brevetées!). Des bouchées haut-de-gamme, pour la plupart en trompe-l’oeil, revisitant les grands classiques de la gastronomie, à l’instar du Nice Cheesecake tomate-mozzarella ou du Parfait foie gras. Derrière le concept ? Le célèbre chef russe Anatoly Komm. nicetapasbar.com

© Nice Tapas Bar

L’Ultimo et ses paccheri al tartufo

Et de 3 ! L’Italie n’en finit pas de faire tourner les têtes… Et les papilles. Depuis janvier, la rue du stand se dote d’une nouvelle enseigne transalpine. L’Ultimo. Derrière les fourneaux, on retrouvee le chef napolitain Antonio Mignone. Au menu ? Les recettes de sa grand-mère et les fameuses Paccheri Ultimo al Tartufo, préparées dans une meule de parmesan et aux copeaux de truffe blanche. Dès 17h00, l’aperitivo, avec son Fritto misto et son Antipasto di salumi. instagram.com/ultimogeneva

Chez Bacchus – Bar à vins

Le célèbre Caveau de Bacchus crée son bar à vins. Annexé à sa boutique du Cours de Rive, ce dernier, baptisé Chez Bacchus, propose à ses hôtes de déguster près de 1’000 références (dont 40 au verre) agrémentées d’une offre de restauration à l’allure bistronomique. Sous la houlette de Vincent Debergé, le lieu conjugue raffinement et caractère pour œnophiles et gourmets assumés. instagram/chezbacchus.geneva

© Chez Bacchus

La Table du Croquant par Christophe Thuet

Le célèbre chef genevois reprend la Table à Carouge, qui devient la Table du Croquant. Après dix années à la tête de l’Odéon, Christophe Thuet se lance un nouveau défi et pose ses valises dans la cité sarde. Au programme ? Le retour de la cuisine de bistrot et du goût, le vrai, sous le feu des projecteurs. À l’image des bistrots français ou même du Bouchon lyonnais, les lieux sont voués à l’épicurisme et à la consécration du produit. Un conseil… L’Escalope milanaise aux oreilles d’éléphants. Le plat signature du chef. latableducroquant.ch

© La Table du Croquant