Actualités des chefs Évènements en Suisse

Gault&Millau Suisse dévoile son cru 2021

Gault&Millau Suisse a dévoilé il y a quelques jours son palmarès 2021. Des points, des toques, mais surtout de la passion et beaucoup d'humain. Voici les grands lauréats de cette nouvelle édition.

L’édition suisse 2021 du célèbre « guide jaune » vient de paraître. Pas moins de 830 restaurants y sont mentionnés. Mais également des découvertes, des chefs, de la passion et beaucoup d’humain. Des ingrédients, voire des remèdes, nécessaires en cette période d’humeur plutôt chagrine pour le secteur. On vous dévoile les grands prix de cette nouvelle édition.

« Cuisinier de l’année »

Stefan Heilemann du Widder à Zürich (18 points) remporte la prestigieuse récompense. Au coeur de la Vieille-Ville, le chef et sa brigade régalent leurs hôtes d’une cuisine classique raffinée et audacieuse, ponctuée de notes asiatiques. « Heilemann maîtrise la cuisine classique, mais il connaît aussi la cuisine asiatique, et ce au plus haut niveau. Ce cocktail culinaire nous ravit », explique Urs Heller, Rédacteur en chef du Gault&Millau Suisse.

© Gault&Millau Suisse – De g. à d. : Urs Heller (Gault&Millau), Stefan Heilemann (Cuisinier de l’année), Michèle Meier (Cuisinière de l’année), Sven Epiney

« Cuisinière de l’année »

Cheffe du restaurant Lucide (16 points) au sein du KKL à Lucerne, Michèle Meier, qui a notamment fait ses armes auprès de Nik Gygax, était jusqu’alors loin des feux de la rampe. Avec ce titre, sa cuisine se dévoile au grand public

« Promus de l’année »

En Romandie, c’est le jeune chef Jérémy Desbraux qui accède au titre, avec 18 points à la Maison Wenger, au Noirmont. Côté alémanique, le guide couronne cette année Markus Arnold à Berne, avec 17 points au Steinhalle, ainsi que Sebastian Rösch à Zürich, qui se distingue notamment par son menu vegan.

« Découvertes de l’année »

À Zürich, la cuisine végétalienne de Zineb Hattab au Kle (14 points) épate. Celle de Dominik Hartmann et de sa brigade également. Ce dernier obtient 15 points au Magdalena, à Rickenbach. Au Tessin, c’est Luca Bellanca qui obtient le titre, au Meta (15 points), à Lugano. Enfin, la « Découverte de l’année » romande revient à Franck Pelux, qui a succédé il y a quelques mois à Edgar Bovier dans les cuisines du Lausanne Palace (16 points).

« Pâtissier de l’année »

Le talentueux Christophe Loeffel décroche le titre. La star montante de la pâtisserie, qui a fait ses premières armes au sein de la Maison Pierre Hermé à Paris, évolue désormais aux côtés de Stéphane Décotterd au Pont-de-Brent (18 points).

« Hôte de l’année »

Le guide célèbre pour la première fois les métiers de la salle. « Les professionnels qui sont au front méritent plus de reconnaissance », précise Urs Heller. Une récompense décernée cette année à Sergio Bassi du Castello del Sole à Ascona.

« Sommelier de l’année »

Passionnée par le vignoble suisse, Lisa Bader officie auprès du chef Heiko Nieder au Dolder Grand (19 points) à Zürich. Originaire d’Allemagne, la jeune sommelière se voit récompensée cette année du titre de « Sommelier de l’année ».

Plus d’informations et le palmarès complet sur gaultmillau.ch